Articles

Le Centre Accalmie, ressource basée à Pointe-A-la-Croix

Le Centre Accalmie a pour mission de fournir un lieu d’hébergement d’urgence permettant aux personnes l’analyse de leur situation et l’orientation vers un nouveau départ. C’est aussi d’offrir un lieu où les personnes peuvent recevoir le soutien de personnes-ressources en rapport avec leur problématique.
Le Centre est une maison d’hébergement pour personnes en difficulté, c’est-à-dire que l’on accueille des hommes et des femmes de tous âges. Avec un fonctionnement 24 heures sur 24 et 7 jours par semaine, la clientèle provient principalement des MRC Avignon et Bonaventure. Ces personnes vivent des problèmes reliés à la santé mentale, à l'alcoolisme, à la toxicomanie, à la dépression, à une situation familiale difficile, etc. Le Centre Accalmie reçoit également des personnes qui ressentent le besoin de faire le point et d'être supportées dans leur recherche de solutions. Le Centre a aussi une mission de prévention en santé mentale pour l’ouest du territoire.

En 2011-2012, le Centre a reçu 86 femmes et 131 hommes pour un total de 217 personnes reçues en hébergement.

Dominique Bouchard, directrice du Centre Accalmie sur le portrait de l’itinérance en Gaspésie:
« Nous avons remarqué au fil des ans plusieurs types d’itinérance. Dans un premier temps, l’itinérance « ponctuelle » suite à une perte de logement, une décompensation qui a nécessité une hospitalisation et la perte du logement, etc. L’itinérance des 55 ans et plus où on retrouve principalement des hommes qui arrivent à leur retraite ou régime de pension et ils abandonnent tout et partent sur les routes en se promenant d’une maison d’hébergement à l’autre. Et finalement, il y a les itinérants « purs et durs » mais qui ont souvent une double ou triple problématique à savoir itinérance avec problème de consommation et problématique de santé mentale. 
Au fil des ans, nous pouvons voir une augmentation de l’itinérance en Gaspésie. De plus, le CSSS Baie-des-Chaleurs a produit il y a moins de trois ans un protocole pour les sans domicile fixe, ce qui démontre aussi que cette problématique est en évolution et que la Gaspésie se retrouve comme une destination de plus en plus fréquentée par les itinérants. »

Pour plus d’informations, visitez le site Internet du Centre Accalmie

Membres du RSIQ